La Tribune d’Orléans, n°123, Sports, Article sur l’Entente Orléanaise (Basket, ProA) + Brèves, p10

Lien du n°123 de la Tribune d’Orléans (format PDF), paru le 21 mai 2009

http://www.tribune-orleans.fr/images/stories/Edition%20Tribune/tribune%20123.pdf

Page 10: Article sur l’Entente Orléanaise (Basket, ProA) + brèves.

Ci-dessous: Article sur l’Entente Orléanaise (Basket, ProA) du 21/05/09, consultable en ligne sur tribune-orléans.fr.

L’entente orléanaise brille déjà avant le début des play-offs Version imprimable Votre email
Écrit par Jérémy Parard
21-05-2009

Pour ses 15 ans, l’Entente Orléanaise s’est offert une fin de saison régulière idéale. Mercredi 13 mai, l’Entente recevait Strasbourg, pour son dernier match. Cette rencontre revêtait une grande importance dans la perspective des playsoff car la 2ème place du championnat était assurée en cas de victoire. Et les Orléanais n’ont pas fait de sentiments face à des Strasbourgeois qui n’ont résisté qu’une mitemps (20e, 34-32). Lors des deux derniers ¼ temps, les basketteurs Orléanais ont mis au supplice les Strasbourgeois, relégués à plus de 20 points en fin de partie (40e, 78- 56). Ce succès permet donc à l’Entente de finir deuxième et d’avoir l’avantage du terrain lors des play-offs. Mais Orléans devra d’abord vaincre la formation de Chalon/Saône lors de quarts de final qui s’annoncent d’ores et déjà bouillants. Néanmoins, cette victoire contre Strasbourg conclut de belle manière une magnifique saison régulière durant laquelle Orléans a toujours joué dans le top 4. Les Orléanais ont effectué un tonitruant début de championnat avec un incroyable bilan de 13 victoires pour 2 défaites lors des matchs allés.

Ceci, en partie, grâce à un recrutement bien senti du staff Orléanais comme le confirme Adrien Moerman, «on a pris de très bon joueurs qui connaissaient bien le championnat tels que Tony Dobbins, Brian Greene ou Cédric Banks». Et l’apport de l’expérimenté Laurent Sciarra, le capitaine, a apporté un indéniable liant à cette formation qui s’est tout de suite bien entendue. «On a un groupe sain, toujours égal, sans saute d’humeur», dit de l’équipe le vice-champion olympique de Sidney, Laurent Sciarra et son coéquipier, Adrien Moerman tient à peu près le même discours : «on s’entend bien, on vit bien ensemble et personne ne joue pour sa tête.» Ainsi, cette complicité au sein de l’Entente Orléanaise, qui n’a jamais aussi bien porté son nom, «se ressent sur le terrain car le ballon vit bien», ajoute Adrien. Même si l’équipe a enregistré des résultats moins probants lors de la phase retour (8 victoires contre 7 défaites), Orléans a signé une belle semaine des As, au mois de février, n’échouant que lors de la finale (défaite contre le Mans 64-74). Cette finale suivie de 4 défaites de rang en championnat ne doit pas remettre en question la solidité de l’équipe qui a réalisé un championnat régulier. Ce que Philippe Hervé rappelle : «on a un parcours de top 4 sur la phase retour, lors de laquelle on n’a pas tant fléchi que cela.» Surtout que le but initial du club – terminer dans le top 8 -, est largement atteint. Quoiqu’après le match contre Strasbourg, le coach de l’année lâchait sur le ton de la confidence, «on s’était dit entre nous qu’on visait le top 2 et je suis fier de mes joueurs qui ont tenu cet objectif de la 1ère à la dernière journée».

Cependant, rien n’est acquis et la tête reste sur les épaules des membres de l’équipe. «Maintenant c’est différent, on ne va pas se taper sur le ventre. En play-offs, tout peut aller très vite, tu perds 2 fois de suite et c’est fini. En plus, Chalon n’a rien à perdre», commente Laurent Sciarra. «Tout le monde veut un titre», martèle l’ambitieux Adrien Moerman. Pour cela, l’Entente devra s’appuyer sur ses forces et exceller lors de ces plays-offs qui débutent samedi 23 mai, à domicile contre Chalon/Saône. «C’est une nouvelle saison qui démarre», résume Philippe Hervé, «mais on devra être très vigilant face à une équipe qui s’est imposée deux fois contre nous pendant le championnat». Ainsi, après trois jours de relâche bien mérités, l’équipe a effectué, en début de semaine, un stage de trois jours comme elle l’avait fait lors de la pré-saison. Cette semaine devra permettre aux forces en présence de bien se ressourcer pour que chaque joueur donne le meilleur de lui-même lors de ces play-offs. Et avec un effectif possédant le meilleur entraîneur de ProA, le meilleur défenseur de ProA avec Tony Dobbins, un meneur expérimenté tel que Laurent Sciarra, deux jeunes sélectionnés parmi la pré-liste des bleus, Curti et Moerman, et l’infatigable Cédric Banks, l’un des meilleurs marqueurs de la phase aller, l’Entente Orléans peut espérer quelque chose de beau, sinon de très beau, lors de ces play-offs.

Publicités

À propos de jeremyparard

Je suis journaliste/pigiste. J'ai créé ce blog pour mettre mes articles en ligne. Etant autoentrepreneur, cela permettra aux sociétés et aux collectivités, qui souhaitent faire appel à mes services, de consulter facilement mes parutions.

Publié le 22/10/2009, dans ->Sports, -->Basket-ball, LA TRIBUNE D'ORLEANS. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :