La Tribune d’Orléans, n°140, Sports, Interview de Ludovic Vaty, joueur de l’Entente Orléanaise (Basket, Europe), + Brèves, p12

Lien du n°140 de la Tribune d’Orléans (format PDF), paru le 8 octobre 2009

http://www.tribune-orleans.fr/images/stories/Edition%20Tribune/tribune%20140.pdf

Page 12: Interview de Ludovic Vaty, joueur de l’Entente Orléanaise (Basket, Europe), + brèves.

Ci-dessous: Interview de Ludovic Vaty, joueur de l’Entente Orléanaise (Basket, Europe) du 8/10/09, consultable en ligne sur tribune-orleans.fr.

Ludovic Vaty : «nous nous battrons jusqu’au bout !» Version imprimable Votre email
Écrit par Jérémy Parard
08-10-2009
Cet été, Ludovic Vaty a signé pour deux saisons à l’Entente Orléans Loiret. En provenance de Pau-Lacq-Orthez, ce jeune pivot bientôt âgé de 21 ans, a obtenu des statistiques intéressantes la saison dernière (12pts, 8rbs en 27 minutes) malgré la descente en ProB de l’Elan Béarnais, ancien géant du basket français (1 coupe d’Europe, 9 championnats, 3 Coupe de France). InterviewComment s’est passée votre intégration dans le groupe orléanais ?J’ai été très bien accueilli, notamment le soir de mon arrivée par le vice-président, Gilles Villain. Pour l’instant, tout se passe bien, si j’ai souci, je demande et c’est réglé assez rapidement. Le staff et les joueurs sont super. Mes coéquipiers savent que nous sommes peu de nouveaux et ils font tout pour que nous nous intégrions le plus rapidement. Ils nous aident beaucoup pour que nous nous sentions à l’aise. D’ailleurs, je me sens déjà un peu comme chez moi ici.Qu’est ce qui vous a convaincu de signer à Orléans ?

Dans un premier temps, avant de partir de Pau, je voulais trouver une équipe qui joue soit l’Eurocoupe, soit l’Euroleague. Je savais que le club était ambitieux. Et j’avais d’anciens collègues qui jouaient ici, comme Adrien Moerman et Aldo Curti (coéquipiers de Ludovic en équipe de France jeune). Ils m’ont motivé à signer à Orléans en me disant que le coach allait me faire beaucoup travailler, ce que je recherchais pour progresser. Philippe Hervé m’a ensuite appelé et nous avons eu un très bon contact d’entrée de jeu, donc je me suis décidé à venir à l’Entente.

Comment trouvez-vous les structures du club, qui se trouve parmi l’élite depuis peu d’années, vous qui venez d’un des plus prestigieux clubs de France ?

C’est vrai que j’ai été intrigué par ce club qui a grandi et a obtenu de très bons résultats en si peu de temps. Mais, c’est très bien organisé et je trouve que c’est même mieux structuré qu’à Pau.

Quel souvenir gardez-vous de la saison dernière avec Pau ?

C’était frustrant parce qu’il y eu de nombreux blessés et il y a eu beaucoup de changements de joueurs. Nous n’arrivions pas à bien jouer ensemble, seulement sur de courtes périodes. Même si personnellement, au bout d’un moment, je me suis dit de ne rien lâcher sinon ce serait pire. Je me suis accroché jusqu’au bout et je ne m’en suis pas trop mal sorti au niveau des statistiques et de ma progression. Qu’attendez-vous de cette saison à Orléans ? Collectivement, en championnat, c’est d’aller le plus loin possible.

Pourquoi ne pas être champion de France ?

C’est vrai, le staff vise le top 6 car cela va être plus difficile que l’année dernière puisque nous serons plus attendus et que nos adversaires vont maintenant se méfier de l’Entente. Mais c’est à nous de nous préparer pour être prêts à relever ce défi en travaillant plus. Et en coupe d’Europe, j’espère que l’on se qualifiera pour l’Euroligue (lire cidessous), afin d’essayer d’intégrer le top 16 européen. Après Charleroi, cela se présente bien. De toute façon, l’équipe ne lâche rien car, même si nous sommes menés de 20 points, nous nous battrons jusqu’au bout. Enfin, personnellement, je suis venu pour progresser défensivement car Orléans est une équipe qui a de très bonnes bases défensives.

Ce match retour contre Charleroi (victoire de l’Entente 81-56) comptera pour la suite ?

Je suis très satisfait de notre performance. Nous avons tenu défensivement, ils n’ont mis que 56 points. Nous étions dans un bon rythme et nos shoots sont bien rentrés, contrairement à l’aller. En plus, les espoirs, qui ont joué les 5 dernières minutes de la rencontre, se sont pas mal débrouillés. Et j’ai trouvé notre public très bien, à fond derrière nous, ce qui donne une force de motivation supplémentaire.

Ce début de saison chargé ne vous fait-il pas trop peur ?

Non, c’était prévu et nous nous sommes préparés à avoir ces deux matches par semaine. Pour l’instant, la récupération est bonne et il n’y a pas trop de fatigue car le coach nous ménage en adaptant les entraînements. Pour le championnat, je pense que cela peut être bénéfique puisque nous serons bien lancés avec ces premiers tours Européens. Que vous inspire la prolongation, jusqu’en 2014, du contrat de Philippe Hervé ? C’est très bien pour le club que le coach ait signé pour 4 ans. Avant de venir à Orléans, je connaissais l’entraîneur juste de nom. Mais, comme je vous le disais, pour l’instant, cela se passe bien tant avec le staff qu’avec mes coéquipiers. Personnellement, je n’ai signé à Orléans que pour 2 ans, mais qui sait ce que l’avenir nous réserve?

Justement, quelles sont vos ambitions de carrière ?

Dans un avenir proche, l’objectif est d’intégrer un grand club européen. Et puis, j’aimerais bien joué en NBA. Au niveau international, je ne pense pas trop à l’équipe de France même si j’ai été champion d’Europe cadet, junior, 3e au mondial junior de 2007, et présélectionné avec les seniors cet été. Mais si j’ai la chance d’être sélectionné à la fin de la saison, j’irai dans le groupe France avec l’expérience acquise lors de ces différents rassemblements.

Publicités

À propos de jeremyparard

Je suis journaliste/pigiste. J'ai créé ce blog pour mettre mes articles en ligne. Etant autoentrepreneur, cela permettra aux sociétés et aux collectivités, qui souhaitent faire appel à mes services, de consulter facilement mes parutions.

Publié le 23/10/2009, dans ->Sports, -->Basket-ball, LA TRIBUNE D'ORLEANS. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :