La Tribune d’Orléans, n°152, Sports, Portrait d’Audrey La Rizza, championne de France 2010 de Judo, + Brèves, p10

Lien du n°152 de la Tribune d’Orléans (format PDF), paru le 14 janvier 2010

tribune-orleans-152

Page 10: Portrait d’Audrey La Rizza, championne de France 2010 de Judo, + brèves.

Ci-dessous: Mise en ligne du portrait d’Audrey La Rizza, championne de France 2010 de Judo (tribune-orleans.fr).

Audrey la Rizza , championne de france 2010 Version imprimable Votre email
Écrit par Jérémy Parard
14-01-2010
L’US Orléans Judo est revenu des championnats de France, qui se sont déroulés les 9 et 10 janvier à Montbéliard, avec un seul titre, la médaille d’or d’Audrey La Rizza. Le club orléanais a eu quelques absences de marque, telles que celles de Frédérique Jossinet ou de Céline Lebrun, sélectionnées pour le Masters de Corée du Sud des 16 et 17 janvier prochains. Audrey La Rizza, qui était aussi qualifiée pour ce Masters en moins de 52kg, a préféré changer de catégorie et participer aux championnats de France en -57kg. «Après les Jeux de 2008, j’avais déjà pensé monter en -57kg, avant de tenter une dernière saison en -52kg», avoue la jeune orléanaise de 28 ans. Avec quelques résultats notables puisque la dynamique judoka a empoché deux médailles d’argent sur des grands chelems de 2009, à Paris et à Rio. Mais les contraintes dues aux régimes draconiens, qu’elle s’imposait pour rester dans cette catégorie, sont devenues trop dures à supporter pour cette sportive déterminée. «Ce n’était plus possible, mes résultats étaient irréguliers et je perdais du plaisir aux entraînements», confirme Audrey La Rizza. «Cette décision a été mûrement réfléchie et je suis contente de ce premier résultat dans ma nouvelle catégorie», sourit la championne.
Audrey La Rizza ne compte toutefois pas s’emballer et veut encore prouver qu’elle a fait le bon choix. «A ces championnats de France, j’ai rempli mon contrat qui était de devenir championne de France et ainsi de me qualifier pour le grand chelem de Paris, qui aura lieu début février. Ce sera à l’occasion de ce grand chelem que je verrai où se situe mon véritable niveau en -57kg», précise Audrey La Rizza, déjà double championne de France en -52kg (en 2003 et 2007).
Sans avoir été facile, le parcours de l’Orléanaise a été dégagé par l’absence de Morgane Riboud, championne du monde en titre. «C’est mieux de gagner quand il y a tout le monde mais, pour moi, ce n’est pas la concurrence française qui compte», note l’orléanaise du haut de ses 1m60. Même si le niveau reste relevé en -57kg, Audrey La Rizza ne considère pas la route barrée, elle qui garde l’objectif des Jeux Olympiques de 2012 dans un coin de son esprit. «Les Jeux sont dans deux ans et il peut se passer plein de chose. En plus, la France pourra avoir deux athlètes de la même catégorie aux Jeux», justifie la championne de France. La jeune femme, «née dans le judo», avec un grand-père président de club et un père entraîneur, est une battante depuis toute petite. «Quand je perdais, je n’étais vraiment pas contente», se rappelle celle qui a comme principes de ne jamais rien lâcher et de se battre jusqu’à la dernière seconde. Grâce à cette force de caractère, elle intègre l’INSEP, en 1999, avec le statut de championne de France junior. A l’Institut, elle rencontre Lucie Décosse, qui lui conseille de rejoindre le prestigieux club orléanais. Ce qui est fait l’année suivante. A l’USO, avec l’équipe féminine, elle devient ainsi championne de France et d’Europe. Cette saison, pas de consécration pour les filles qui viennent de perdre leurs titres avec une 2e place française et une 3e européenne. Ce n’est que partie remise pour Audrey La Rizza qui prévient : «notre objectif est de reconquérir la coupe d’Europe des clubs et de préparer la relève en intégrant des jeunes dans l’équipe.» Et, après une seconde place européenne, acquise en individuel (-52kg) à Belgrade en 2007, Audrey La Rizza ambitionne de se démarquer, dans sa nouvelle catégorie, sur la scène internationale. Tout en restant lucide et patiente… «Je vais prendre les compétitions les unes après les autres, mais le défi me motive.»
Publicités

À propos de jeremyparard

Je suis journaliste/pigiste. J'ai créé ce blog pour mettre mes articles en ligne. Etant autoentrepreneur, cela permettra aux sociétés et aux collectivités, qui souhaitent faire appel à mes services, de consulter facilement mes parutions.

Publié le 26/02/2010, dans ->Sports, -->Judo, LA TRIBUNE D'ORLEANS. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :