La Tribune d’Orléans, n°157, Sports, Article sur le RC Orléans (Rugby, Fédérale 1) + Brèves, p10

Lien du n°157 de la Tribune d’Orléans (format PDF), paru le 18 février 2010

tribune-orleans-157

Page 10: Article sur le RC Orléans (Rugby, Fédérale 1) + brèves.

Ci-dessous: Mise en ligne de l’article sur le RC Orléans (Rugby, Fédérale 1) (tribune-orleans.fr).

trophée Jean prat : le rCo joue sa qualification à Vannes ! Version imprimable Votre email
Écrit par Jérémy Parard
19-02-2010
Le suspens joue les prolongations ! Le Rugby Club Orléans se déplace à Vannes, dimanche 21 février, pour le compte de la dernière journée, en 1ère phase de fédérale 1. Initialement programmée le 14 février, la rencontre a été reportée, comme toutes les autres de la poule, à la suite d’une recommandation de la Fédération Française de Rugby, en conséquence des conditions climatiques de ces derniers jours… Cela a donc laissé une semaine supplémentaire aux Orléanais pour préparer ce match déterminant pour la suite de la saison : une victoire à Vannes qualifierait les Orléanais pour le trophée Jean Prat, dont les phases de poule auront lieu du 28 février au 2 mai. A l’inverse, une défaite contre les Bretons enverrait le RCO en play-down : une déception pour le club qui ambitionnait de jouer le haut du classement… A l’entame de la saison, après leurs trois qualifications consécutives au trophée Jean Prat et l’arrivée d’un manager de renommée nationale, Didier Nourault, les joueurs étaient très confiants sur leurs possibilités. Mais les débuts compliqués du RCO ont entamé l’assurance des joueurs, qui sont toujours restés dans le ventre mou du championnat. «Nous étions en manque de réussite sur notre jeu au pied et nos exécutions étaient très stéréotypées», analyse le co-entraîneur, Franck Cohen, à propos des premiers matchs de l’équipe. Encore jeune, le groupe s’est empêtré dans ses doutes et est entré dans une spirale négative, enchaînant les contre-performances. Notamment entre la 5e et la 9e journée lorsqu’Orléans n’a connu aucun succès mais trois défaites et deux matchs nuls. «Certains de ces matchs ont été perdus par un manque d’expérience et de lucidité», reconnaît le coach orléanais, «nous avons dû faire prendre conscience, aux joueurs, de leurs manques ». Ceux-ci ont alors beaucoup travaillé pour corriger leurs défauts, croyant toujours à la qualification, même quand celle-ci semblait fortement compromise. Et depuis quelques rencontres, le RCO va mieux. Avec le retour en forme du demi d’ouverture, l’anglais Frazer Pimlow, et une équipe dont le jeu se met enfin en place, le RCO parvient à inverser la tendance. Il a ainsi enchaîné trois victoires consécutives pour n’être qu’à un succès de la 4ème place, qualificative au trophée Jean Prat. Mais ce réveil tardif sera-t-il suffisant ? Les Orléanais ont déjà grillé un joker après leur défaite contre Bobigny (7-10), dimanche 31 janvier. Décisif, le déplacement à Vannes revêt une importance particulière pour la formation de Franck Cohen. «Le match sera compliqué car Vannes est une équipe difficile à manoeuvrer. Il faudra que l’on joue juste et que l’on soit réaliste. Ce sera un peu notre finale alors peu importe que ce soit chez eux ou chez nous, il faudra être très appliqué et concentré !» En cas de victoire à Vannes, l’objectif pour le RCO serait d’aller le plus loin possible dans le trophée Jean Prat, en essayant de sortir de la 2ème phase. Si malheureusement le RCO venait à trébucher et à aller en playdown, «le but serait d’être champion de France», annonce Didier Nourault. Car même si les play-down laissent planer une menace de relégation, la meilleure équipe des play-down peut obtenir le titre, même en bois, de champion de France. Mais au-delà des résultats sportifs, le club est porteur d’un ambitieux projet visant à développer le rugby dans l’agglomération orléanaise. Ce plan, qui a motivé la venue de Didier Nourrault, prend forme depuis sa création, il y a six mois. Une étape importante a été franchie avec l’installation de l’éclairage au Stade des Montées. «Cela permet d’organiser des matchs le samedi soir et de toucher un public plus large», note le manager. Pour attirer plus de spectateurs, dans une ambiance populaire et conviviale, le club privilégie les entrées à des prix raisonnables et organise des démonstrations à la mi-temps. «Nous tenons la ligne de conduite que nous nous sommes fixés mais il est difficile de fidéliser le public quand le RCO n’a qu’un match à domicile par mois», lance Didier Nourault pointant le championnat de fédérale 1, compliqué à comprendre pour le néophyte. Le RCO développe aussi des actions de promotion du rugby auprès des jeunes, tel que “drop de béton” dans les quartiers orléanais. La formation tient aussi une place importante dans le projet orléanais. Un centre de formation régional des 18-25 ans devrait être créé au mois d’avril, avec une structure à Orléans. «Nous travaillons en coulisses, notamment avec l’US Tours. C’est un projet global de développement du rugby dans le comité pour garder nos meilleurs jeunes. Il est novateur, car il n’existe nulle part ailleurs.» La politique à deux têtes du RCO, avec une partie performance et une autre de développement du rugby orléanais, concerne les joueurs du RCO qui y adhèrent majoritairement puisqu’environ 90% de l’effectif devrait rester l’année prochaine. En marge du travail du staff pour créer une culture orléanaise du rugby, les joueurs peuvent d’ores et déjà mettre en lumière le club… en l’emportant face à Vannes ce week-end.
Publicités

À propos de jeremyparard

Je suis journaliste/pigiste. J'ai créé ce blog pour mettre mes articles en ligne. Etant autoentrepreneur, cela permettra aux sociétés et aux collectivités, qui souhaitent faire appel à mes services, de consulter facilement mes parutions.

Publié le 26/02/2010, dans ->Sports, -->Rugby, LA TRIBUNE D'ORLEANS. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :